La sleeve est l’une des techniques chirurgicales les plus pratiquées en France pour combattre l’obésité.
Elle consiste à réduire la taille de l’estomac des 2/3, le réduisant à la forme d’un tube longitudinal du volume d’un pot de yaourt (200ml).  De cette façon, il n’est plus possible de manger de grandes quantités, le principe d’amaigrissement est dit « restrictif ». Autre avantage, l’intervention chirurgicale diminue la production de  l’hormone de la faim, la ghreline, ce qui réduit l’appétit et l’envie de manger.
La sleeve est donc un moyen efficace pour limiter drastiquement l’apport calorique quotidien d’où une perte de poids rapide et significative. Voyons ensemble comment cela se passe.

sleeve

Qui peut bénéficier de la sleeve ?

Plus de 50 000 personnes bénéficient d’une chirurgie bariatrique chaque année en France et vous souhaitez en bénéficier également. Quelle que soit la technique utilisée (sleeve ou autre ), sachez que vous devez répondre à certains critères.

Les critères de la Haute Autorité de Santé

Afin d’éviter les excès et un recours trop systématique à la chirurgie, la Haute Autorité de Santé a émis les critères très précis suivants: 

  • avoir un IMC supérieur à 40, ou à 35 accompagné de comorbidités (diabète, hyper-tension artérielle, …)
  • avoir tenté de perdre du poids grâce à une prise en charge pluridisciplinaire diététique- psychologique-activité physique
  • ne pas avoir de contre-indications à la chirurgie (dépendances, troubles du comportement alimentaire, …)

Ces critères sont vérifiés une première fois lors de votre premier rdv avec votre chirurgien. Puis il sont revérifiés par la commission de concertation pluridisciplinaire (RCP) lorsque votre demande est présentée. Enfin, ils sont également revérifiés lors de la demande de prise en charge financière par la sécurité sociale.

Cas particulier des personnes ayant un IMC compris entre 35 et 39,9: si vous avez déjà connaissance d’une maladie liée à votre excédent de poids (diabète de type 2, hypertension artérielle, …), cela permet de valider votre dossier au regard des critères de l’HAS. 

Mais, il arrive que certaines personnes ayant un IMC compris entre 35 et 39,9 n’aient pas connaissance de pathologie associée.

Dans ce cas il peut être proposé à la personne de faire le parcours préparatoire à la chirurgie, tout en y associant une recherche de comorbidités. S’il s’avère que la personne présente une maladie liée à l’obésité alors sa demande sera très certainement acceptée. En revanche s’il n’ y a pas de maladie associée à l’obésité la demande sera rejetée.
C’est ainsi que certaines personnes font tout le parcours préparatoire mais au final elles ne peuvent pas bénéficier de la chirurgie bariatrique.

Les critères du chirurgien

Le choix de la technique résulte d’une discussion entre votre chirurgien et vous. En effet votre chirurgien, au vu de votre état de santé, peut être amené à vous indiquer uniquement la sleeve. Notamment si: 

  • le bypass gastrique est trop complexe. Il arrive parfois que la réalisation du bypass ne soit pas possible à cause d’une masse graisseuse trop ciblée sur le ventre, ou que des interventions chirurgicales antérieures (césariennes par exemple) aient engendré des adhérences trop importantes. Dans ce cas la sleeve est toute indiquée.
  • vous suivez un traitement médical au long cours. Il est fortement probable que le chirurgien vous oriente vers la sleeve car le principe de malabsorption du bypass pourrait vous mettre en danger. 

Vos critères

Lorsque vous avez commencé à réfléchir à la chirurgie de l’obésité vous avez certainement pris des renseignements. Peut-être connaissez-vous des personnes dans votre entourage qui en ont elle-même bénéficié ? Peut-être êtes-vous allés à une réunion d’information organisée par l’hôpital ou une clinique ? Ou bien avez-vous arpenté le web pour recueillir des témoignages, visualisé des photos de avant-après ?

Grâce à ces informations vous avez sans doute commencé à vous forger votre opinion. Peut-être avez-vous une idée très précise (il arrive que certains de mes patients demandent spécifiquement une sleeve dès le premier rdv). Car oui, vous pouvez avoir une préférence, de part les informations que vous avez eues, les expériences des personnes que vous connaissez, et la représentation que vous vous en faites.

Le principe de la sleeve: une chirurgie restrictive

sleeve

Comme son nom l’indique, le principe est  de vous restreindre à manger moins. Significativement moins ! 
De fait le chirurgien retire les 2/3 de votre estomac et lui donne une forme de tube. Cela a plusieurs effets bénéfiques:

  • Vous ne pouvez plus manger qu’un volume alimentaire très réduit, de l’équivalent de la taille d’un pot de yaourt (200ml)
  • Vous ne ressentez plus la sensation de faim
  • Votre flore intestinale est modifiée, ce qui transforme vos goûts: de fait, vous êtes moins attiré(e)  par les viandes et les féculents.

Les avantages

La sleeve gastrectomie est la chirurgie bariatrique la plus pratiquée en France actuellement. Elle présente plusieurs avantages:

  • sa durée est courte, compter moins d’une heure
  • le risque de carences et de dénutrition est moins important, à condition de prendre les compléments alimentaires prescrits les premiers mois
  • le dumping syndrom est rare
  • les techniques opératoires ont grandement évolué, le risque de mortalité est très réduit (< 2%)
  • la perte de poids est rapide et significative

Les inconvénients

Il vous faut également prendre conscience que la sleeve n’est pas une solution miracle :

  • cela peut générer un reflux gastro-oesophagien
  • il existe un risque de dilatation de la poche gastrique, suivie d’une reprise de pois significative
  • il existe un risque de complication, notamment de fistule
  • la sleeve n’est pas réversible
perdre du poids avec une sleeve

Comment bien réussir sa sleeve ?

Bien se préparer

La préparation est une phase essentielle pour votre réussite. Elle est axée sur 3 dimensions:

  • nutritionnelle: rééquilibrer l’alimentation, diminuer les quantités, se reconnecter à ses sensations alimentaires, réguler son comportement alimentaire,…
  • physique: faire un bilan somatique (pneumologue, gastro-entérologue, cardiologue, …); mettre en place de l’activité physique
  • psychologique: évaluer les éventuels risques d’échec (troubles du comportement alimentaire), s’assurer que votre décision est libre et éclairée

Ne pas négliger le suivi

La sleeve gastrectomie permet de perdre du poids rapidement et significativement, sans que vous ne ressentiez la faim. Une très belle opportunité pour démarrer une nouvelle vie ! Certaines personnes vont même jusqu’à parler de « renaissance »…

Grâce à la perte de poids vous allez retrouver une image de vous satisfaisante et renforcer votre confiance en vous. Vous habiller comme vous le voulez, en allant dans les tailles standards des boutiques. Vous allez aussi pouvoir bouger votre corps sans difficulté, et enfin participer aux activités que vous aimez: faire du cheval, prendre l’avion sans extension de ceinture, faire du ski, … Vous allez améliorer votre santé, ne plus avoir de diabète de type 2, réduire votre hypertension ou votre apnée du sommeil…

Pour autant il ne s’agit pas d’une solution-miracle, et vous pouvez rencontrer quelques difficultés tout au long de votre transformation. Par exemple vous pouvez avoir du mal à vous alimenter, ou au contraire vos compulsions alimentaires reviennent au bout de quelques mois. Vous n’avez pas suffisamment perdu ou au contraire vous vous trouvez trop maigre. Votre nouveau corps ne vous plait pas ou bien vous ne vous reconnaissez pas. Vos relations avec votre conjoint.e, vos amis, votre employeur se sont modifiées… 

 

De nombreuses personnes pensent qu’elles vont y arriver seules. Or l’expérience et toutes les études sur la réussite de la sleeve le montrent: au-delà de la chirurgie, l’accompagnement nutritionnel et psychologique est LA clé de VOTRE réussite. 

 

Vous optez pour la sleeve ?

Vous avez choisi de bénéficier d’une sleeve pour vous débarrasser définitivement de votre obésité ? 

Vous allez avoir besoin, entre autres, d’une évaluation et d’un accompagnement psychologique. Cela nécessite plusieurs rdv en cabinet libéral avec un psychologue ou un psychiatre spécialisé. Pourquoi pas le faire de chez vous ? A votre rythme ? Pas besoin de vous déplacer ! Pas besoin de prendre 1/2 journée sur votre temps de travail, ni de faire garder vos enfants !

Vous pouvez trouver toutes les informations concernant le programme d’évaluation et d’accompagnement psychologique que je propose en cliquant ici.

Vous pouvez aussi dès aujourd’hui rejoindre le groupe privé Facebook que j’anime, vous y trouverez une communauté bienveillante et sans jugement, qui partage ses trucs et astuces: Réussir sa chirurgie de l’obésité

Cet article a 2 commentaires

  1. Très bel article complet sur cette technique de la sleeve.
    Je suis convaincue qu’un accompagnement psychologique est plus qu’utile dans pareil cas, pour optimiser la réussite !
    A bientôt

Laisser un commentaire

Fermer le menu